Safe sex : quelles sont les pratiques sexuelles vraiment sans risque ?

Publié le : 23 février 20223 mins de lecture

Les rapports sexuels sont parfois risqués. En effet, si l’on ne fait pas attention, l’on peut se retrouver avec des partenaires sexuels ayant une IST ou qui sont porteurs du VIH. Depuis quelques années, on parle alors de safe sex pour faire référence à certaines pratiques sexuelles sans danger. On peut ainsi avoir recours à ces dernières si l’on sait par exemple que l’on a une maladie sexuellement transmissible, afin de ne pas la transmettre à autrui. Mais, de quoi s’agit-il réellement et sont-elles vraiment sans danger ?

Les caresses intimes sans risque

Pour se faire plaisir ou pour donner du plaisir à son partenaire, l’on n’est pas toujours obligé d’en arriver à des rapports sexuels incluant une pénétration, qu’elle soit buccale, vaginale ou anale. On peut se contenter de simples caresses, qui n’obligent d’ailleurs pas à se dénuder entièrement. On fait alors référence au petting. Il s’agit de caresses intimes que l’on prodigue l’un à l’autre sans ôter ses sous-vêtements. Comme outil de plaisir, on a le choix entre les mains ou les sextoys. Si l’on doute de soi ou de son partenaire, mieux vaut choisir cette pratique, ou se protéger avec une capote. Les caresses sont sans risque à condition de ne pas avaler du liquide pré-séminal ou du sperme.

À parcourir aussi : Sexo : les gays "passifs" risquent-ils de contracter plus d'IST ?

La masturbation réciproque

La masturbation peut être pratiquée seule, mais aussi en couple. On parle dans ce cas de masturbation mutuelle. On peut utiliser ses mains et ses doigts, tout simplement, ou bien avoir recours à des sextoys. Pour se préserver des virus en tous genres, il peut être judicieux parfois d’opter pour cette pratique et d’éviter la pénétration ou encore la fellation. On peut ainsi se protéger efficacement des IST sans être obligé de se priver de plaisir et d’orgasme. Il faut toutefois faire attention lorsque l’on utilise des sextoys à ne pas les partager et à les désinfecter à chaque utilisation.

Nous vous recommandons : Comment mettre un préservatif ?

La branlette espagnole

La branlette espagnole consiste à simuler une pénétration en se frottant à son partenaire en vue de compresser son sexe avec ses seins. On désigne également cette pratique par le terme « coït intercrural ». On peut aussi exercer une pression à d’autres endroits, comme au niveau des cuisses ou du ventre, notamment. Pour prévenir les infections sexuelles en tous genres, surtout en cas de doute, il est recommandé d’utiliser un préservatif, car il n’est parfois pas possible d’éviter les échanges de fluide corporel. En plus de garantir une bonne protection, cette pratique permet également de découvrir son partenaire autrement.

Aliments aphrodisiaques pour hommes : les meilleurs à essayer
Érection durable : comment l’entretenir avec des méthodes naturelles

Plan du site